Le club de foot de Mennecy

Au conseil municipal du 15 avril, on nous a demandé de voter pour une convention entre la mairie de Mennecy et le Club Sportif Mennecy Football.

A la page 4 de cette convention, il est écrit que le club devra « privilégier les demandes émanant des menneçois ». Sachant que les terrains synthétiques ont été financés tout ou partie par la CCVE, j’ai demandé si nous pouvions modifier « des menneçois » par « des habitants de la CCVE ». Monsieur le maire me précise alors que ce n’est pas possible parce que cela fait des années que l’ont fait ainsi et que si d’autres communes non pourvues d’infrastructures veulent participer, elles doivent signer une convention avec la mairie de Mennecy pour participer aux frais de la commune.

Sur cette page 4, il est aussi écrit que le club de foot doit « contenir son nombre d’adhérents à maximum 600 personnes afin de pouvoir assurer une gestion raisonnable des structures (exploitation des vestiaires, taux d’occupation des terrains à respecter) »

Le club de foot, comme c’est écrit dans la convention, a déjà 639 adhérents. Ils pourront tous rester ! Ouf !

Comment se fait-il que nous ne soyons plus à Mennecy en capacité d’accueillir tous les adhérents de ce club?

La liberté d’association est un principe fondamental reconnu par les lois de la république. Depuis le 16 juillet 1971, la restreindre c’est restreindre une liberté fondamentale. On peut le faire, comme c’est le cas pour Mennecy, pour garantir la sûreté publique mais cette restriction doit être de courte durée. Qu’envisage donc la mairie pour y remédier?

Des pistes intéressantes sont évoquées par le maire comme l’utilisation de terrains sous-utilisés sur des communes voisines qui n’ont plus de club. Ormoy double sa population mais n’a plus de club et son terrain est trop coûteux à réaménager. Chevannes est une bonne solution, il faudra en discuter avec le maire de Chevannes.

Par ailleurs, pour le maire, les responsables du football club avait le choix de ne pas signer cette convention. Pouvaient-il réellement refuser et perdre les 30 000 euros de subventions? Non. Pouvaient-ils ne plus utiliser les infrastructures de la commune? Non. Et la mairie, pouvait-elle entrer en conflit avec ce club très apprécié des menneçois et les priver d’une association aussi importante? Non.

Ne connaissant pas exactement la position du club de football, nous avons préféré nous abstenir.

Toutefois il est très inquiétant de ne plus pouvoir accueillir des adhérents supplémentaires et l’énorme quantité de logements que notre maire prévoit de construire sur Mennecy ne rend pas l’avenir de nos infrastructures très serein. Nous n’avons pas lu dans son programme des municipales de 2020 son intention de construire toujours plus et la mairie de Mennecy n’a pas les moyens d’agrandir toutes ses infrastructures publiques…

Un avis sur « Le club de foot de Mennecy »

  1. facile de dire d’aller faire du foot dans d’autres communes mais au niveau écologie et sécurité il faut une voiture ou un vélo: donc faire des circulations douces reliant ces stades a Mennecy; on ne peut pas envoyer des enfants l’hiver ou en période de pluie faire des Km en vélo avant et après une séance de foot … et construire des cimetières sur les terrains de sport face au haras par exemple….
    quand a limiter à 600 adhérents en augmentant les habitants sur la ville depuis 30 ans… 220 logements cette année en centre ville… ça fait combien de joueurs de foot potentiel a venir?
    quand au chantage a la subvention ça fait parti des moyens de pressions… de certains…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :