Ce qui doit changer en 2022

Une nouvelle année est toujours l’occasion de bonnes résolutions et de vœux qui finissent souvent aux oubliettes mais qui ont tout de même le mérite d’orienter nos choix, voilà pourquoi nous nous y risquerons.

Continuer notre engagement, persévérer car persuadés que nos efforts à votre service peuvent vous offrir une vie meilleure. Fidèle à nos convictions, notre appartenance à l’opposition ne nous donne que peu de chances d’obtenir beaucoup d’une majorité qui trop souvent n’écoute pas nos idées mais nous ne renoncerons pas, nous ne nous découragerons pas. Nous puiserons notre force dans tout ceux qui nous accompagnent et notre vision politique ne sera ni mesquine ni étroite! Ceux qui ne partagent pas nos idées doivent admettre que nous n’avons pas juste tort, doivent nous écouter et nous considérer plutôt que d’essayer de nous discréditer avec un cynisme bien rodé. Ce genre de mauvais traitements n’évoque que le mépris envers les citoyens.

Trop souvent, dans la CCVE, ceux qui sont au pouvoir, nous traitent d’agitateurs, de communistes, de tous les noms alors que nous ne sommes qu’une petite poignée d’élus qui essaient de façonner l’avenir de notre communauté de communes autrement que par la croissance, la démographie, l’urbanisation galopante. C’est la seule réalité tangible.

Lutter contre des politiciens aveugles aux injustices, aux choix économiques du passé avec lesquels ils veulent façonner le présent sans se préoccuper de cette tragédie qui s’annonce et que maintenant nous commençons à percevoir: l’urgence climatique ! Nous devrons accepter des changements.

Nous devrons aussi examiner ce qu’ils font de leur majorité pour comprendre pourquoi certains ne votent plus ou se réfugient dans un vote de colère. Accorder à chacun la même importance est incontournable, ouvrir une route vers un monde meilleur ne peut se faire qu’en ouvrant son cœur vers une humanité commune. Le succès de notre démocratie ne peut reposer que sur la participation de tous nos concitoyens à cette entreprise. Se glorifier d’être élu avec la majorité des 30% qui votent est un acte antidémocratique car contreproductif.

L’instinct climatique devra guider les jeunes, les parents, les grands-parents, les humanistes à prendre le flambeau de la démocratie et remettre en cause le Statu Quo de l’inaction écologique. On devra encore croire que la démocratie peut tirer sa force de ces générations qui devront se soulever pour exiger de leurs élus d’élargir les frontières étriquées de leur champ de vision. Il faudra s’engager pour ouvrir de nouvelles perspectives, ouvrir de nouvelles portes, se donner l’occasion de transcender le passé pour s’offrir un avenir commun.

Il n’y a rien que nous ne puissions affronter ensemble si nous regardons véritablement le problème en face. Nous avons tous besoin de reconnaître que le changement dépend de nos actes, de notre attitude. Les consciences peuvent être bousculées et un consensus peut être trouvé sur l’urgence extrême du présent: l’humanité. Ne pas voter (tout comme le vote utile prôné par certains) c’est renoncer à notre pouvoir de façonner notre avenir et c’est le donner à celui pour qui nous ne voulions pas voter. Nous considérons comme normal un confort que nos grands-parents auraient difficilement imaginé, sa défense passe par la citoyenneté. Nous sommes nés du changement, nous avons mis fin aux anciens régimes. Nous garantissons nos droits et nos responsabilités par un système de gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Voilà notre essence, voilà qui nous sommes, et nous savons que nos efforts pour y participer sont importants tous ensemble. Alors en 2022, nous devrons secouer le système pour que la loi reflète notre vérité. Nous sommes ceux qui abhorrent l’injustice, qui méprisent l’hypocrisie, qui donnent une voix à ceux qui en sont privés, qui disent les vérités qu’il ne faut pas taire, qui préparent demain, …

Partout, il y a des initiatives à prendre, de nouvelles découvertes à faire et c’est nous tous, les jeunes et les intrépides dans l’âme, qui devrons relever les défis de demain. Notre avenir n’appartient pas une poignée de politiciens nostalgiques, nous assumerons notre responsabilité vis à vis des générations futures en allant voter pour celui qui représente le mieux notre humanité.

Bonne et heureuse année 2022!

Un avis sur « Ce qui doit changer en 2022 »

  1. Merci de partager ces réflexions, bonne année 2022 sans Covid, et courage pour les luttes à venir.

    Envoyé de mon Galaxy S20 Orange Télécharger Outlook pour Android ________________________________

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :