RER D

Une réunion à propos du RER D avait lieu mercredi 17 novembre afin d’écouter les préconisations des usagers afin de préparer le SA 2023. Rappelons que le SA 2019 a eu pour conséquences la rupture de charge de la ligne et donc d’obliger les milliers d’usagers du Sud Essonne auxquels nous appartenons à changer de train pour aller à Paris. Ainsi les usagers qui avait déjà le trajet le plus long perdaient leur place assise et devaient attendre sur un quai bondé une correspondance souvent aléatoire et supprimée. Leur temps de trajet s’est donc vu considérablement rallongé : 11 minutes + 1 correspondance quand tout va bien, c’est-à-dire quasiment jamais.

Rappelons aussi que les différents SA sont des accords entre la SNCF et IdF Mobilités. IdF Mobilités, ce sont les élus de la majorité régionale pour qui vous avez voté ou pas mais qui représentent vos intérêts. A cette réunion beaucoup de maires et d’élus étaient présents mais aucun élu régional de la majorité et surtout aucun de Mennecy sauf votre serviteur élu de l’opposition: Patrick Polverelli. C’est tout de même dommage d’avoir un maire, vice-président à la région, absent pour écouter les usagers qu’il devrait défendre…

Les solutions discutées furent :

1. La création d’une nouvelle ligne de transilien : la ligne S, jumelle de la ligne R, en utilisant les infrastructures et le matériel existants afin de retrouver une liaison rapide entre Evry/Corbeil et Paris et pour relier les gares de la vallée de la Seine et Malesherbes sans correspondance.

2. Financer et réaliser les travaux permettant la montée en charge de cette ligne S :

  • Terrier de Bercy
  • Dédoublement des voies au km 10
  • dégager des sillons nécessaires
  • dédier plus de quais au RER D à Juvisy
  • dédier les quais nécessaires à la gare de Lyon surface

3. Faire circuler à très court terme les premiers trains de cette ligne S en utilisant notamment des voies grandes lignes avant l’arrivée des TGV.

4. Retrouver dès le SA 2023 des trains à destination de Paris depuis les branches Malesherbes et Vallée.

5. Pérenniser les solutions qui fonctionnent sur la branche Melun par Combs La Ville.

6. Prendre en compte de nouveaux objectifs et indicateurs clefs pour le pilotage de l’offre de transport pour les voyageurs de grande couronne.

7. Inscrire ces orientations dans un schéma directeur élaboré en concertation avec les voyageurs et les élus concernés par le RER D Sud (en espérant que ceux de Mennecy se sentent concernés…).

Pour simplifier le débat, les usagers du RER Sud ont un sentiment d’injustice. Ils veulent une réelle réduction de leur temps de trajet, la suppression d’aucun train (surtout quand la fréquence est faible). Quand la fréquence est faible et que votre correspondance est supprimée, vous pouvez attendre 50 minutes les train suivant pour rentrer chez vous!

Notons au passage que suite au SA 2019, la fréquentation de notre ligne a chuté et que beaucoup prennent leur voiture pour rejoindre le RER C ou leur travail. Alors que le climat s’emballe, les transports en commun se dégradent, c’est complètement fou.

Merci aux associations organisatrices: RER D Val De Seine, D-très insuffisant, ADUMEC, La Vignette du Respect. Ils font un super travail, rejoignez-les!

Le SA 2019 engagé par la majorité régionale actuelle a fait beaucoup de mal au RER D Sud, espérons que cette fois-ci, ils penseront davantage aux usagers qu’ils représentent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :