L’exploitation des Espaces Naturels Sensibles du conseil départemental

Cela devient une habitude inquiétante! Les services du conseil départemental défrichent depuis la semaine dernière une magnifique chênaie dans la commune de Vayres Sur Essonne apparemment sans aucune demande ni concertation avec la commune.

Cette destruction mécanique avec essouchage de la parcelle AK311 situé en espace boisé classé est dramatique pour la biodiversité et pour tous les amoureux de ces jeunes chênes d’une vingtaine d’années issus d’un semis naturel.

Pourquoi? Ce déboisement serait pour favoriser la mise en place d’une pelouse calcicole, milieu ouvert déjà existant à proximité et souffrant de la sécheresse. Le bilan carbone de cette opération est désastreux et les engins mécaniques détériorent le sol. Les élus de la majorité n’ont toujours pas compris qu’une promenade n’est pas un lieu de biodiversité et capte beaucoup moins de dioxyde de carbone.

Ce genre d’actions va à l’encontre des attentes des citoyens et des promesses vertes des élus de la majorité départementale qui compte dans ses rangs le président de notre communauté de communes Patrick Imbert qui n’est plus à une contradiction prêt.

Le budget pharaonique investit dans ces actions néfastes pour notre environnement pourrait servir, par exemple, à l’aménagement de la RD449 à l’entrée du village qui déverse ses eaux de ruissellement dans les zones humides qui alimentent la cressonnière ou encore à trouver des solutions pour protéger la faune sauvage qui traverse la CD 153 entre Vayres et Bouville et sur la RD449 entre Vayres et D’Huison-Longueville.

La parcelle sacrifiée de Vayres Sur Essonne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :